Actualités

Journée internationale des droits des femmes

Par admin zay-bondy, publié le lundi 8 mars 2021 06:52 - Mis à jour le lundi 8 mars 2021 06:52
Droits des femmes.png
Cette journée a lieu tous les ans le 8 mars. Mais de quoi s'agit-il ?

Cette journée  sert à rappeler que la lutte pour les droits des femmes est toujours un combat d'actualité. Les inégalités et les discriminations sexistes restent importantes partout dans le monde.

En France, 1 femme meurt tous les 3 jours sous les coups de son conjoint ou ex-conjoint.

Chaque jour, il y a près de 200 femmes victimes de viol. Dans 91% des cas, l'agression est le fait d'une personne connue de la victime. Les chiffres des violences sont consultables ici : arretonslesviolences.gouv.fr

A compétences égales et pour le même travail, les femmes sont payées en moyenne 20% de moins que les hommes.

72% des tâches ménagères sont effectuées par les femmes.

Partout dans le monde, des femmes subissent des violences et des discriminations, les plus terribles étant les féminicides (meurtres de femmes) et les avortements de foetus féminins, notamment en Asie (Chine, Inde, Azerbaïdjan, Vietnam...). La Chine et l'Inde ont déjà un déficit de femmes de 160 millions !

Des femmes sont aussi victimes de mariages forcés, de violences sexistes et sexuelles y compris dans leur propre maison, d'inégalités salariales...

Les choses évoluent petit à petit mais il reste beaucoup à faire pour un monde plus juste.

Le 8 mars, c'est l'occasion d'y penser !

www.arte.tv/fr/videos/RC-020490/les-droits-des-femmes-sur-le-devant-de-la-scene/

www.arte.tv/fr/videos/088340-000-A/inde-l-inquietant-declin-du-nombre-de-femmes/

arretonslesviolences.gouv.fr/

Chantage, humiliation, injures, coups... Les femmes victimes de violences peuvent contacter le 3919. Gratuit et anonyme, ce numéro de téléphone est, en raison des circonstances exceptionnelles dues à l'épidémie du coronavirus et jusqu'à nouvel ordre, accessible de 9h à 19h du lundi au samedi. Appel ne figurant pas sur les factures de téléphone.

 

 

 

Commentaires

Aucun commentaire